Merkatü berri bat Ligin !

https://www.xiberokobotza.org/berriak/ekonomia-turismoa/4797-merkatue-berri-bat-ligin

Eskerrik hanitx Xiberoko botza eta Inexa!

Atharratzeko merkatüa / Le marché de Tardets

Projection du documentaire Décolonisons l’écologie le 26 juillet

Mardi 26 juillet à 19h30 l’association Mandelüa organise la projection du documentaire Décolonisons l’écologie à l’école de la Chapelle à Barcus.
Le documentaire dresse un portrait des luttes décoloniales et écologistes en Martinique, des années 70 à nos jours, à travers le scandale du chlordécone, un pesticide toxique utilisé en Guadeloupe et en Martinique qui a pollué les sols, cours d’eau et créé des problèmes sanitaires dans la population. On y parle de l’agriculture en Martinique, d’alimentation et souveraineté alimentaire, du point de vue d’un territoire qui porte encore les marques de la colonisation.

La projection sera suivie d’une discussion avec la monteuse du film et d’une auberge espagnole. Vous pouvez voir la bande-annonce du film ici : https://www.youtube.com/watch?v=LbkADa3JELk
Et un article sur le documentaire : https://www.karibinfo.com/index.php/2021/09/19/decolonisons-lecologie-un-documentaire-poignant/

Un pain 100% Souletin

Pain 100% Souletin:

  • Les blés anciens ont été cultivés par le Gaec Jauregizahar à Sauguis
  • Les blés ont été triés puis moulus par Mandelukogia à La Chapelle
  • Le pain à été fabriqué à La Chapelle
  • Cuit au four à bois, avec le bois coupé et fendu à La Chapelle

Vente de plants les 13 et 20 mai

Le 13 mai de 17h00 à 19h00 Carle et Jean installés à Lichans viendrons vendre leurs plants

https://gaecancia.wixsite.com/website

Le 20 mai de 17h00 à 19h00 Virginia et Mathieu installés à Lichans viendrons vendre leurs plants

https://www.larepubliquedespyrenees.fr/pyrenees-atlantiques/lichans-sunhar/lichans-sunhar-la-pepiniere-horticole-bio-basaluerra-sort-de-terre-10264133.php

Le pesto d’ail des ours est arrivé!

L’ail des ours est une plante qui pousse en bordure de gave a l’ombre. Elle se récolte entre février et avril pour les feuilles. Le pesto produit à l’école de la chapelle est confectionné à partir d’huile d’olive, d’ail des ours, d’huile de tournesol (coopérative Ekilili), d’amandes, de citron et de sel. Ce pesto peut être dégusté à tout moment de la journée sur une tranche de pain, dans des pâtes, pour assaisonner une salade.

Vous pouvez venir le chercher à l’école de la chapelle ou au magasin de producteur Gohetxea de Trois-Villes.

Changement de saison, le printemps est arrivé

Vous l’aurez remarqué le printemps est arrivé! Les journées rallongent et les températures augmentent. En ce changement de saison nous gagnons une dizaine de degré par rapport au mois hivernaux. D’autre part l’amplitude des températures au cours d’une journée peut atteindre plus de 10ºc. Ces variations de températures influencent énormément la vitesse de fermentation de la pâte à pain. Pour conserver une fermentation minimale de 5h de la pâte entre l’hiver et le printemps il faut donc soit diminuer la quantité de levain à mettre en oeuvre dans la pâte, soit baisser la température de l’eau, soit baisser la température de l’air, soit baisser la température de la farine. Durant cette période de changement de saison les recettes doivent être adaptées. Le temps que le-a boulanger-e prenne ses marques (2 ou 3 fournées) le pain peut gagner en acidité par une fermentation de la pâte accélérrée, causée par l’augmentation des températures de l’air ambiant et à l’adaptation progressive des paramètres évoqués précédement.

Un pain un peu trop fermenté. Couleur rouge, bosselé et forme non régulière.

Le bois pour la saison 2022 arrive à l’école de la chapelle!

Voici les peupliers qui serviront a cuire le pain de la Chapelle durant l’année!

Projection Río Huemules

Projection samedi 16 octobre à 20h30

à l’école de la Chapelle à Barcus

en présence des réalisateurs  

coords gps: 43.174388, -0.794760

Río Huemules

Chili | 2020 | 1h20 en VOstfr | Réalisé par Pette Txipi avec la collaboration de Baptiste Soulat, Laurentx Pribat et les dessins de Galla Naccache-Gauthier

Les paysans- bûcherons de la bourgade isolée de Tortel, en Patagonie, composent avec les éléments dans cette contrée rude, véritable bout du monde, et contre une modernité qui leur imposerait un autre mode de vie que celui qu’ils défendent. Celui-ci est en harmonie avec les éléments et les ressources naturelles, avec les arbres qu’Olegario, 76 ans, bucheronne avec art, avec le fleuve Huemules, voie de communication mais aussi voisin intranquille et redoutable.
Le film offre une plongée dans la communauté et les paysages de ces confins du monde.

Soirée réservée aux membres de l’association Mandelüa.

Adhésion sur place possible à prix libre.

Du chou et des salades vendredi 18 juin